Moptimise 15 : Loi de Parkinson

Dans ce 15ème épisode je vous parle de la loi de productivité de Parkinson.

 

Tout travail tend à se dilater pour occuper le temps qui lui est imparti

 

 

Il y a peu de temps je suis tombé sur une infographie traitant de la productivité dans laquelle était mentionnée plusieurs lois.

 

La première dont je voudrais parler est la loi de Parkinson. Non je ne parle pas de la maladie décrite par James Parkinson en 1817.

 

Je vous parle de C.N Parkison qui était un historien / professeur de sciences politiques Anglais du 20ème siècle qui a publié plusieurs articles dans le prestigieux « The economist ».

 

Pour établir sa loi, ses lois il a étudié l’administration britannique et notamment l’accroissement du nombre d’employés de l’administration navale alors que les colonies Anglaises s’émancipaient.

 

Ses 3 principales conclusions sont les suivantes :

 

1/ « Tout travail tend à se dilater pour occuper le temps qui lui est imparti » (si vous donnez 1 semaine pour faire un travail et 1 mois pour le même travail chaque employé prendra le temps qui lui est imparti pour réaliser la même charge de travail). D’où le rôle important du chef de projet qui se doit d’établir des objectifs « streched » pour réduire cet effet.

 

2/ « Tout collaborateur tend à multiplier ses subordonnés et non ses rivaux » (un cadre préférera déléguer massivement ce qui induit une réaction en chaîne plutôt que d’intégrer des cadres rivaux pour partager le travail). Moins vrai de nos jours.

 

3/ « Tout organisme dont l’effectif atteint ou dépasse 1000 personnes n’a pas besoin d’autre travail que de gérer ses effectifs pour être occupé à temps plein ». (IBM, Yahoo…)

 

 

Conclusion pour travailler mieux :

 

Même si une tâche peut se dilater à l’infini, elle ne peut pas se contracter à l’infini.

 

Il faut donc définir des temps de réalisation pertinent et adapté qui garantiront un travail de qualité dans un délai optimal.

 

Casser le système de pyramide avec des organisations horizontales ou matricielles, et agiles (voir article sur les méthodes agile).

 

Loi bonus : « le temps passé sur une question est en proportion inverse à son importance », il est plus facile pour tous de se prononcer sur des questions mineurs que sur les question majeures requérant des connaissances techniques et un travail préalable d’approfondissement et d’analyse.

 

Liens :

 

 

 

 

 
Et n’oubliez pas de partager ce podcast et cet article sur les réseaux sociaux et inscrivez-vous à la Newsletter (Lettre d’information)!!!