Mon expérience des MOOCs

Mon expérience des MOOCs

Après plusieurs tentatives pour suivre un MOOC (massive open online courses) j’ai fini par en suivre un de bout en bout.
Massive Open Online Course
Crédit : Mathieu Plourde

Avant tout, qu’est-ce qu’un MOOC ?

C’est un système d’enseignement à distance. L’enseignement à distance existe depuis de nombreuses années mais il est utilisée de plus en plus : pour de la formation professionnelle car c’est moins coûteux que de faire déplacer des formateurs, ou pour de la formation personnelle car une partie des formats utilisés ne nécessitent pas une présence physique à un moment et un lieu donné. Pour de la formation professionnelle il existe un grand nombre d’organismes qui proposent un très large panel de formations, le tout étant généralement payant on parle souvent de e-learning. Pour la formation personnelle retrouvez avec ce lien un article qui présente 12 plate formes de MOOCs qui proposent du contenu gratuit.

 

Le MOOC est un format d’apprentissage relativement récent (2008) et en plein développement, que ce soit chez nos amis anglo-saxons ou même chez nous où les grandes universités et les grandes écoles de commerce ou de management proposent certains de leurs enseignement de façon didactique, en vidéo et gratuitement. Néanmoins lorsque le contenu peut donner accès à un certificat de réussite il est généralement payant, c’est à dire que l’on peux obtenir un « certificat de participation » gratuitement mais qu’il faut payer pour obtenir un « certificat de réussite » qui permet de valider cet enseignement.

 

Comment un MOOC est-il composé ?

Le MOOC se compose, en général, de plusieurs sous-sujets répartis sur plusieurs semaines et un sous-sujet est mis en ligne chaque semaine. Les plates-formes de MOOCs comme Coursera proposent du contenu vidéo avec un ou plusieurs intervenants qui on également divisé leur cours en plusieurs vidéos. Parfois à la fin de chaque vidéo il y a un petit quiz ou une question ouverte pour vous aider à vérifier que vous avez bien suivi et compris.

 

En général, à la fin de chaque semaine il y a soit un test plus poussé où il est nécessaire de répondre correctement à 70-80% des questions (une ou plusieurs réponses par question à choix multiple), soit un « devoir » à rédiger qui sera corrigé soit par l’enseignant (difficile à gérer selon la popularité du MOOC), soit les étudiants se corrigent les uns et les autres (très instructif car on aura pris le temps de faire le travail de notre côté et on aura à juger le travail de un ou plusieurs autres « étudiants » qui auront peut être vu les choses de manière différente).

 

Mon expérience des MOOCs

Comme je l’ai dit plus tôt je me suis inscrit à plusieurs MOOCs ces derniers mois mais je n’ai été jusqu’au bout que d’un seul : « Learning how to Learn » de Coursera. J’ai essayé des MOOCs en Français ou en Anglais, sur plusieurs plate-formes et sur plusieurs sujets (droit du travail, cuisine, apprentissage) et finalement je n’en ai terminé qu’un.

 

Après réflexion je pense que je ne me suis pas suffisamment investi dans les MOOCs précédents, c’est à dire que je n’ai pas dédié du temps, que ce soit tous les jours ou plusieurs fois dans la semaine, pour suivre les vidéos et pour effectuer les travaux demandés. J’ai voulu tout faire à la suite ce qui représente en général plus d’une à deux heures de vidéos, sans parler des quizz, à suivre sans se déconcentrer. Et pour finir, dès qu’on prends du retard on vois la quantité de travail à rattraper et on se décourage. Clairement, si ça deviens une contrainte, et non plus un moyen de s’amuser en apprenant, il est très difficile d’arriver au bout du MOOC, c’est pour cela que seul une faible partie des participants vont jusqu’au bout.

 

Conclusion

Donc mes conseils sont les suivants :
– choisissez un sujet qui vous intéresse car ce sera plus facile d’avoir envie de le suivre.
– prévoyez vous du temps chaque semaine, et idéalement chaque jour, pour suivre une ou deux parties (vidéos ou texte) du cours comme ça ça paraîtra moins insurmontable et c’est une meilleur manière d’apprendre. Et prenez le temps de faire les exercices dans la foulée pour vous assurer d’avoir bien compris cette partie du cours.
ne vous laissez pas déborder : assurez-vous d’être disponible pour la durée du MOOC et comme dans vos jeunes années ne faites pas vos « devoirs » et « révisions » au dernier moment

 

Vous trouverez ci-dessous des liens vers un comparatif des MOOCs par le site letudiant.fr, une liste de MOOCs (en Anglais pour la pluspart) recommandés par le très bons site Themuse.com, un site en Français pour vous aider à trouver le MOOC qui vous interessera ainsi qu’un article de Clubic.com sur les MOOCs.

 

Comme vous avez été sage et que vous avez lu jusqu’ici ;-), vous trouverez dans le prochain article (à paraître) tout ce que j’ai pu apprendre lors du MOOC « Learning how to Learn » de Coursera.

 

Et vous quel MOOCs avez-vous suivi ou avez-vous envie de suivre ? Faites-moi un retour de vos expériences !

 

Liens

 

 

Un site en Français pour vous aider à trouver des MOOCs : http://mooc-francophone.com/