Mon avis sur les smartwatches (et autres montres connectées)

Suite à la présentation de la smartwatch d’Apple on a entendu beaucoup de discussions sur le sujet, à qui l’achètera à qui ne l’achètera pas. Je vais simplement vous faire part de mes réflexions sur les smartwatches, réflexions en tant qu’amateur de tech et non pas professionnel et réflexions en ayant une smartwatch et un tracker d’activité moi-même.

Mes points de référence

La smartwatch que j’ai c’est une HOT smartwatch (lien ici) que j’ai acheté via leur kickstarter, malheureusement la montre est arrivée en Janvier 2015 au lieu de Janvier 2014 comme prévu initialement. Cette montre à donc 1 ans de retard, et 1 an de retard dans le petit monde de la montre connectée c’est beaucoup. Il faut la comparer à la Pebble première du nom. L’affichage LED est monochrome, la montre affiche les notifications (avec plus ou moins de bonheur quand à leur lisibilité) et peut même servir à téléphoner avec un système de haut-parleur et micro intégré à la montre. Bref c’est une smartwatch classique ce qui m’a permis de bien appréhender les usages actuels.

HOT Watch
La HOT Watch

Pour le tracker d’activité c’est un misfit shine (je ferais un article détaillé sur le produit bientôt) qui a le grand avantage de fonctionner avec une pile et donc d’avoir une autonomie de plusieurs mois, il affiche l’heure (avec un double tap sur le boitier).
Misfit Shine
Misfit Shine

 

La consultation d’informations

Maintenant, revenons aux montres connectées. J’ai l’habitude de porter une montre au moins au travail donc pour moi ce n’est pas une contrainte d’avoir cet objet au poignet. Je vois les smartwatches comme une bonne façon de consulter du contenu de son smartphone. Les smartphones étant de plus en plus grands, ils commencent à finir dans une grande poche de manteau (poche intérieure), un sac ou une housse attachée à la ceinture mais qu’il deviens difficile d’ouvrir facilement. Donc pour visualiser les SMS, notifications de rendez-vous, liste de course, notifications des réseaux sociaux c’est l’idéal, même si finalement on deviens de plus en plus esclaves de ces notifications.

Produire avec une montre connectée

Pour ce qui est de produire quelque chose avec ce type de montre ça deviens une autre paire de manches. L’écran est trop petit pour être précis au doigt (voyez la qualité des dessins pour l’Apple watch pendant les démos), une interface avec des boutons physique efficace n’a pas encore été démontrée et je pense qu’on a un préjugé là dessus, les boutons physiques étaient là avant le tactile et on été remplacés par le tactile, revenir à des boutons physique c’est un retour en arrière. De plus un bouton physique limite la possibilité de choisir le bras auquel porter la montre (un bouton sur le côté droit de la montre ne sera facilement accessible que si la montre est portée au bas gauche). Le troisième type de contrôle est vocal, sur ce point les avancées ont été significatives (on en est plus au années 1990 – 2000 avec des dictées vocales balbutiantes qui nécessitaient un calibrage fastidieux) mais on n’en est pas encore à quelque chose de fluide, c’est encore à l’humain de faire l’effort de tourner les phrases d’une certaine façon, de connaitre les commandes clefs et de répéter quand la machine n’a pas bien compris. De plus ça fait retour dans les années 1980 de parler à sa montre comme dans K2000.
Apple Watch
Apple Watch

L’esthétique

Concernant cette problématique on à plusieurs réponses, des montres carrées (avec ou sans bord arrondis) et des montres rondes. La finesse du boitier est variable et les personnalisations du boitier plus ou moins possibles. Je vous invite à consulter l’article de numérama (en français) pour voir les différents modèles. Ma préférence va vers l’Asus Zen Watch ou l’Apple Watch. Je trouve que les montres rondes n’apportent pas grand chose pour le moment.
La Moto 360 de Motorola
La Moto 360 de Motorola

L’autonomie

C’est probablement un point crucial de ces objets. Selon moi il y a deux autonomies idéales : un jour (sans risque de panne de batterie à 16h) ou une semaine. Je m’explique, avec un jour complet, c’est clair, c’est comme un smartphone, il faut le recharger la nuit (et donc les capteurs de sommeil sont inutiles) et c’est simple même si c’est un petit peu contraignant. Une semaine est bien aussi car si on utilise la montre principalement la semaine on doit pouvoir trouver un moment dans le week-end pour la recharger, on a pas besoin de se préoccuper de la charge trop souvent. La montre que je possède tiens 2-3 jours ce qui est bien car pas besoin de la recharger tous les soirs (sauf si j’active la fonction podomètre où l’autonomie chute rapidement) mais régulièrement j’oublie de la charger et quand je veux la mettre le matin elle ne fonctionne plus. La recharge est rapide, 1h mais si je m’en rends compte au réveil, je n’ai pas forcément le temps de la charger avant de partir (et je risque de l’oublier à la maison), et au travail il m’arrive régulièrement d’avoir des réunions ou d’être occupé au laboratoire rapidement après mon arrivée sur place. C’est dans ce cas là que je vois que l’autonomie de mon misfit shine est idéale car je n’ai pas besoin de l’enlever la nuit pour le recharger (comme ça il « quantifie » mon sommeil et je l’ai toujours sur moi).

Les Pebble Time
Les Pebble Time

Conclusion

Je vous recommande l’écoute de plusieurs podcasts pour vous faire votre opinion : Tech Café, Le Rendez-vous Tech, AppLoad et NipTech.
Pour ma part je vais attendre avant d’investir dans une nouvelle montre connectée, je vais continuer à observer les usages que peuvent apporter ces objets. J’espère que l’arrivée de la montre d’Apple va dynamiser tout ceci et inciter les développeurs à nous trouver des usages et des interfaces qui changent de ce qui est proposé à l’heure actuelle.
Néanmoins si je devais investir aujourd’hui je me laisserais probablement tenter par la pebble time avec son autonomie de 7 jours, sont écran « couleur » et son système d’interface avec les données passées, présentes et futures. De plus c’est une des rares montres qui peut se connecter avec un smartphone sous iOS ou Android (et windows phone un jour).
Et vous quelle montre vous fait de l’œil et pour quelles raisons ?