Le film qui vous fait profiter du moment présent : Le cercle des poètes disparus

Le film « Le cercle des poètes disparus » est un film que j’ai souvent regardé que ce soit à la télévision lors des nombreuses rediffusions ou en DVD. Ce film date de 1990 mais comme il traite de sujets « universels » et qu’il place l’action dans les années 1950 il ne se démode pas (il n’y a pas d’effets spéciaux non plus ;-). Ce film à reçu de nombreux prix dont un César.

 

Comme acteurs vous retrouverez peu de têtes connues à l’exception d’Ethan Hawke (que l’on a pu retrouver dans le film Bienvenue à Gattaca), de Robert Sean Leonard (vu récemment dans la série Dr House) et Robin Williams (vu dans beaucoup de films dont Mrs Doubtfire, Hook ou Good Morning Vitenam et décédé en 2014).

 

 

Le cercle des poètes disparus DVD
Le cercle des poètes disparus DVD

Le film

Dans le film, on suit Todd Anderson, un garçon timide, écrasé par l’image d’un grand frère qui à fait la renommée de l’académie de garçon dans laquelle il arrive. Il va se retrouver avec un colocataire et ses amis, qui au fur et à mesure du film vont se retrouver avide de liberté et réfractaires aux code de l’école.

 

Il va aussi faire la rencontre d’un nouveau professeur de littérature et de poésie Anglaise un peu original qui va les encourager dans le refus du conformisme et il va les aider à épanouir leur personnalité.

 

Après avoir posé le décors dans la première partie, on à ensuite une seconde partie plus dramatique qui se fini par un « Capitaine, oh mon Capitaine » émouvant.

 

Si vous n’avez pas vu ce film je vous engage à le voir (achetez le DVD en suivant ce lien) avant de lire la suite pour éviter de spoiler l’histoire.

 

 

Quelques pistes de réflexions

Voici quelques lien d’articles traitant du film et des thèmes abordés :

 

– ce film est prenant car on s’identifie aux personnages, dans un premier temps en découvrant l’univers par les yeux des personnages, de Tod à l’arrivée à l’académie, des élèves lors du premier cours avec Mr Keating… Ensuite chaque personnage à un côté qui nous correspond : le leader, le timide, l’amoureux… On se prend au jeu de voir chacun évoluer au cours du film.

 

 

– le film situe l’action dans les années 1950 et il aborde les thème des conventions et du conformisme. Chaque élève est dans cette académie de garçons pour se préparer à entrer dans les plus grandes université américaines pour devenir Médecin, Avocat ou banquier (comme leurs parents pour certains ou justement pour faire plaisir à leurs parents qui se saignent aux quatre veines pour leur offrir une meilleure situation que la leur).

 

Les poètes découvrent que malgré leur timidité ils peuvent faire de grande choses, Neil qui à un rôle de leader se découvre une âme de comédien, Knox est fou amoureux et grâce au « Carpe Diem » il dépasse ses peurs d’adolescent pour déclarer sa flamme. Le tout encouragé par une époque ou le rock est à la mode ou les mœurs s’adoucissent et où Mr Keating les poussent à penser par eux-même.

 

 

– le lien suivant aborde le film sous le prisme d’une utopie de l’éducation où l’éducation se veut de formater l’élève à un programme tout en se vantant de développer un esprit critique et libre (Dr Jekyll et Mr Hyde notre système éducatif ?)

 

 

 

– Mr Keating a-t-il le droit d’influencer ces jeunes gens, avec le destin tragique que l’on peux voir dans le film ?

 

 

– Découvrez la philosophie du « Carpe Diem » : profitez du moment présent comme ces adolescents qui se donnent le courage de dépasser leurs peurs et sortent de leur zone de confort au son de cette expression latine. Profitez de vos vacances sans vous dire « quand je reviens à la maison ou au travail il faut que je pense à … ». Profitez aussi de votre temps au travail pour vous concentrer sur celui-ci au lieu de penser aux course à faire le soir et au repassage, vous verrez vous serez plus productif et vous arriverez même à finir plus tôt ce qui vous laissera du temps pour faire les tâche ménagères ou des loisirs. Et quand vous avez des doutes repensez au « Carpe Diem », inspirez profondément, prenez une décision et foncez pour accomplir ce que vous voulez faire même si c’est nouveau, inconfortable et si ça fait peur.

 

Conclusion

Ce film reste l’un de mes préférés, pour son histoire à laquelle on peux facilement s’identifier, pour son côté intemporel car c’est un film qui ne vieillit pas, pour l’excellent jeu d’acteur de Robin Williams et car à chaque visualisation certains aspects du film vont résonner en nous en fonction de notre état d’esprit ou de notre cheminement personnel. Alors «  » !!!!

 

Dans le même style je déconseille « Le sourire de Mona Lisa » (pâle copie avec Julia Roberts) mais je conseille « les choristes » (pour les chansons et la scène finale qui vous rappellera quelque chose).

 

Et vous qu’avez vous à conseiller comme film sur le même thème ?

 

Bonus musical : Carpe Diem par Aldebert