6 compétences que vos parents (et/ou grand-parents) ont et que vous n’avez pas !

Je ne sais pas pour vous mais mes parents (et parfois grand parents) sont souvent dépassés par les nouvelles technologies. Oui mais … il y a beaucoup de choses pour lesquelles ils sont bien meilleurs que nous (et nos enfants).

Café
Unsplash.com

1. La patience

En leur temps la patience était nécessaire car tout fonctionnait à un rythme différent d’aujourd’hui. Par exemple il fallait plusieurs jours pour recevoir les courriers de leur amoureux (comparé aux sms et e-mails de nos jours), il fallait patienter pour évoluer dans l’entreprise où ils travaillaient, il fallait économiser pour s’acheter une voiture…

De la même façon, le fast-food n’existait pas dont ils savent bien que les meilleurs plats sont ceux qui mijotent pendant des heures 😉

2. La gratitude / reconnaissance

Nos parents ne s’attendaient pas à avoir la maison parfaite, le travail parfait ou le style de vie parfait, du moins pas dans un premier temps.

Ils savaient qu’il fallait travailler dur pour obtenir tout ceci et ils faisaient avec ce qu’ils avaient en attendant.

En conséquence ils étaient reconnaissant du travail, de la maison et du style de vie qu’ils avaient.

3. Le respect

Nos parents on grandit en apprenant qu’il était nécessaire de respecter les autres.

Ils n’attendaient pas qu’on leur montre du respect, ils savaient que tout un chacun a le droit d’être bien traité.

De nos jours il faut travailler dur pour gagner le respect des autres. Chaque nouveau chef, patron… nécessite de prouver, à nouveau, qu’on mérite d’être respecté.

4. L’optimisme

Nos parents ou grand-parents ont traversé des moments difficiles (guerres, mouvement de protestation…) que nous n’avons pas connu, jusque là (et qu’on espère ne jamais connaître).

Ils ont vécu des temps difficiles et pourtant ils sont resté optimistes en sachant que la vie n’en serait que meilleure ensuite.

5. Les usages et les bonne manières

En plus d’avoir appris le respect, ils ont appris les usages et les bonnes manières.

Nos parents connaissent les bonne manières et comment se comporter correctement. Ceci était nécessaire pour la vie en société sinon ils étaient mis à l’écart.

6. Plein de ressources/débrouillard

Nos parents sont débrouillards. A l’époque il fallait faire avec ce qu’on avait.

Si le grille-pain était cassé ils le démontaient et le réparaient. Si ils avaient besoin d’un nouveau costume/robe ils le cousaient (ceci plus de l’age de nos grand-parents). Si ils avaient faim ils faisaient la cuisine à partir de viande et de légumes brut et non pas déjà pré-préparé comme maintenant.

Si nous étions autant débrouillard, on travaillerait à raconter des histoires captivantes à nos enfants au lieu de les mettre devant la télévision; on se créerait des jeux fabuleux au lieu d’attendre la dernière application à la mode…

Conclusion

Cet article est la traduction plus ou moins fidèle d’un article de Lifehack.org.

Je reconnais la façon d’être de mes grand-parents, et parfois de mes parents. Je suis parfaitement conscient qu’on a perdu tout ou parti de ces compétences et que nos enfants seront encore pire que nous. Mais ça peut être une piste pour améliorer nos vies (et celle des autres).

Qu’est-ce que vous en dites ?

  • Pas d’accord pour la patience:
    – prenant les transports en commun on doit s’armer de patience tous les jours pour les différents retard, suppression de RER…
    – idem pour les l’evolution dans l’entreprise ou l’achat d’une voiture
    Je suis juste d’accord pour l’alimentation et le courrier mail (même si on continue d’avoir de la correspondance papier pour l’administratitf)
    Pour les bonnes manières: que ce soit en automobile ou dans les lieux publics je suis toujours choqués de voir la réaction de certaines personnes agés qui se croient tout permis sous pretexte d’etre agé…

    • paquetmi

      Coucou Mika,
      Je suis d’accord avec tes exemples pour la patience mais je pense quand même qu’on vis dans une société où tout va de plus en plus vite les échanges de courrier se font de manière instantanée et non pas sur plusieurs semaines comme il y a 15-20 ans, on peux voir se photos de façon instantanées (et non pas attendre le développement pour savoir si elles sont belles ou floues)…
      L’entreprise est encore lente (en France) mais elle s’adapte de plus en plus au rythme actuel. Pour les voitures on est simplement passé d’un modèle où elles étaient produites puis vendues à un modèle économique où pour limiter les invendus (si si les modèle vert fluo que personne ne voulait acheter mais qui étaient bien tape à l’œil en concession) on vends et ensuite on produit.
      Pour les bonnes manières, la voiture est un bon exemple, on explique à nos enfants qu’il faut bien regarder avant de traverser au passage piétons, et d’un autre côté on « oublie » de laisser les piétons passer car ils sont prioritaires et on les laisse trouver le créneau pour traverser entre deux voitures suffisamment éloignées les unes des autres.
      Pour ce qui est de nos anciens, l’âge les pousse peut être à un peu d’arrogance pour se faire respecter 😉

      • Pour la civilité des piétons : en automobile ma femme et moi laissons tout le temps traverser et nous observons que les personnes qui font ne serait-ce qu’un signe de main pour remercier de l’arrêt sont plus souvent les jeunes que les adultes/personnes âges…

        Idem en magasin, chaque courses on croise non seulement des retraités qui ne pensent pas à aller dans les magasins à des heures différentes des actifs 🙁
        Mais de plus, il faut pas espérer qu’il laissent leur place aux femmes enceintes… (pour les caisses prioritaires)